Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

samedi 31 janvier 2009

Le tourisme marocain est en bonne santé.


L’industrie du tourisme marocain est en bonne santé, en dépit de la crise économique mondiale.



Le secteur du tourisme Maroc est la principale source de revenu en devises étrangères et principal employeur de main-d’oeuvre après l’agriculture et l’industrie textile.


Il est également la principale attraction pour les investissements étrangers, avec un haut-profil de l’immobilier et le tourisme avec des projets financés par des investisseurs arabes du Golfe.



vendredi 30 janvier 2009

La dépression nerveuse, maladie de ce siècle.


Maladie de notre siècle en raison des nombreux stress et contraintes internes provoquées par diverses agressions que nous subissons.
Cette dépression doit être traitée le plus rapidement possible pour éviter l'installation d'un état dont il sera difficile de "sortir".


La dépression nerveuse est une véritable maladie pour laquelle il existe des médicaments efficaces. Associés à un soutien psychologique régulier, ils permettent généralement d'obtenir la guérison. Etre de mauvaise humeur, " broyer du noir ", " avoir le cafard ", être sombre ou découragé, c'est arrivé à chacun d'entre nous. Les occasions ne manquent pas dans le monde moderne. Le plus souvent, il ne s'agit que de troubles transitoires aisément surmontés. Mais chez certaines personnes, l'altération de l'humeur est plus profonde. L'élan vital apparaît comme brisé. La dépression nerveuse s'installe avec son cortège de tristesse, de désarroi, de perte de confiance en soi, d'insomnie... Les troubles dépressifs sont à l'origine de nombreux conflits familiaux et d'arrêts de travail prolongés. Bien souvent, les personnes atteintes s'auto-dévaluent et deviennent incapables d'assumer leurs responsabilités professionnelles.


Comment survient la dépression ? Certaines dépressions dépendent plus particulièrement de facteurs liés à la personnalité. D'autres surgissent à la suite d'événements extérieurs décès d'un proche parent, mésentente conjugale ou surmenage professionnel. D'autres enfin constituent une réaction secondaire à diverses maladies. Quoi qu'il en soit, l'état dépressif peut être caractérisé par un ensemble de symptômes constituant le "syndrome dépressif ".

La fatigue et l'inhibition
La capacité de mobilisation intellectuelle et motrice diminue. Sur le plan physique, les gestes sont rares, lents, la voix monocorde, le visage figé, la silhouette volontiers affaissée. Tous ces signes traduisent une sensation de lassitude extrême. Cet état de grande fatigue (ou asthénie) quasi permanent dont les malades se plaignent est bien différent de la fatigue normale effacée par le repos. Sur le plan intellectuel, on note un ralentissement psychique (concentration, vigilance, mémoire et jugement en baisse).

Les troubles du caractère.
Ils sont avant tout perçus par l'entourage. Ils se manifestent par une impulsivité et une irritabilité inhabituelles. La personne déprimée devient intolérante et supporte mal les petits tracas de la vie quotidienne qui provoquent des colères disproportionnées.

L'anxiété
Crainte de l'avenir, sentiment d'abandon se traduisent fréquemment sur le plan physique par des palpitations, des vertiges, des bouffées de chaleur... L'anxiété est toujours présente à un moment ou à un autre chez le déprimé.


Les troubles physiques
Principal signe : l'insomnie. On note des difficultés d'endormissement ou encore une " insomnie du petit matin "(réveil vers 4 heures, crise d'angoisse). Le sujet fatigué et insomniaque souffre souvent de troubles de l'appétit, pouvant aller jusqu'à l'anorexie avec perte de poids. On observe plus rarement une boulimie avec une prise de poids, accentuant alors "la déprime ", notamment chez la femme. D'autres symptômes peuvent apparaître : troubles de la libido, problèmes digestifs (constipation, maux d'estomac...) céphalées, douleurs dorsales...

Les troubles du caractère
Ils sont avant tout perçus par l'entourage. Ils se manifestent par une impulsivité et une irritabilité inhabituelles. La personne déprimée devient intolérante et supporte mal les petits tracas de la vie quotidienne qui provoquent des colères disproportionnées.

La fatigue et l'inhibition.
La capacité de mobilisation intellectuelle et motrice diminue. Sur le plan physique, les gestes sont rares, lents, la voix monocorde, le visage figé, la silhouette volontiers affaissée. Tous ces signes traduisent une sensation de lassitude extrême. Cet état de grande fatigue (ou asthénie) quasi permanent dont les malades se plaignent est bien différent de la fatigue normale effacée par le repos. Sur le plan intellectuel, on note un ralentissement psychique (concentration, vigilance, mémoire et jugement en baisse).

Des traitements efficaces
La dépression exige une prise en charge médicale. Elle engendre non seulement des conséquences graves dans la vie familiale et professionnelle, mais aussi une souffrance intense qui peut durer des mois, voire des années, si l'on ne fait rien.

A chacun sa dépression.
La dépression se manifeste différemment selon l'âge et le sexe. Certaines périodes de la vie sont particulièrement exposées.

La dépression de l'adolescent.
Période de transition, l'adolescence peut affecter profondément certaines personnalités : impression de ne pas être à la hauteur, refus de son corps, angoisse devant les premières difficultés scolaires... La crise s'estompe en général avec le passage progressif à l'âge adulte. Mais elle peut évoluer vers une véritable dépression avec changement du comportement, agressivité, anxiété, tendances suicidaires à prendre particulièrement au sérieux.

La dépression de la femme
Les femmes connaissent dans la vie des périodes de plus grande vulnérabilité. Après l'accouchement, le retour à la maison est un moment difficile malgré la naissance de l'enfant. L'humeur de la femme devenue mère peut se trouver altérée : c'est le "post-partum blues ". Elle ressent une impression d'incompétence quant aux soins à donner à l'enfant. La situation s'améliore en général au bout de quelques jours. Parfois, elle se prolonge (fatigue tenace, irritabilité, profond sentiment d'incompréhension). Un état dépressif est aussi constaté chez les femmes ménopausées, généré par l'angoisse du nouveau cap à franchir accompagné de la perte d'une certaine image de soi et d'importantes modifications hormonales.

Les antidépresseurs.
Principaux médicaments utilisés. A ne pas confondre avec les tranquillisants qui apaisent l'anxiété sans avoir d'effet sur la dépression proprement dite, ni avec les somnifères qui endorment sans assurer un bon sommeil chez le déprimé. En revanche, ils peuvent être associés à un antidépresseur, surtout en début de traitement. La dose efficace varie selon l'individu. L'effet du traitement par antidépresseur est toujours retardé. Un délai de deux semaines environ est nécessaire. Le manque d'appétit ou l'insomnie peuvent parfois être corrigés plus tôt. Le traitement antidépresseur doit être poursuivi pendant quelques mois. Les doses sont progressivement diminuées par le médecin. On évite ainsi les rechutes. Le traitement doit être compatible avec une vie normale. Mais comme la plupart des médicaments, les antidépresseurs peuvent avoir des effets indésirables et variables selon les individus, généralement constatés très tôt. En cas de problème, le médecin peut prescrire une adaptation des doses ou un nouveau médicament.

La psychothérapie
Complément du traitement médicamenteux, elle doit prendre en compte la nature de la dépression, les antécédents personnels et familiaux du déprimé, son environnement socioculturel, ainsi que les conditions qui ont provoqué la dépression. Des entretiens réguliers, une écoute bienveillante et des recommandations permettent d'affronter les situations difficiles.

L'entourage
Le déprimé a un besoin excessif des autres. L'entourage familial, mais aussi professionnel, doit être persuadé que la dépression est une maladie temporaire et non une faillite de la volonté, sous peine de renforcer le sentiment d'incapacité du déprimé et d'accentuer la vision négative qu'il a de lui-même. A l'entourage de signaler au médecin les modifications de comportement, les discours suicidaires. A lui aussi de s'assurer d'un suivi correct du traitement, de noter l'apparition d'effets secondaires ou des premiers signes de l'efficacité du traitement.

Les conseils pratiques

  • Consulter un médecin en cas d'alerte : troubles du sommeil, fatigue anormale, irritabilité, modifications du comportement alimentaire...
  • Respecter scrupuleusement la prescription des médicaments antidépresseurs : doses, horaires de prise, durée du traitement.
  • Respecter un certain délai pour juger des effets bénéfiques du traitement. Ne pas conclure trop vite à un échec.
  • Suivre le traitement plusieurs mois pour éviter les risques de rechute.
  • Éviter les boissons alcooliques pendant le traitement.
  • Signaler au médecin l'apparition d'éventuels effets secondaires, incompatibles avec une vie normale.


jeudi 29 janvier 2009

Villes impériales du Maroc : Fès

Avec une population de plus d'un million d'habitants, Fès est la troisième plus grande ville du Maroc, après Casablanca et Rabat.
Des 4  villes impériales, Fès est la première en date. 


Fès ville impériale du Maroc
Vue panoramique de Fès 

Fès est constituée de 3 parties distinctes : 
Fès el Bali, le coeur historique de Fès, sur les pentes de la cuvette formée par la rivière fès, 

Fès el Jédid, est au sud de la médina, sur un mont. C'est la ville impériale, avec le palais royal et  l'ancien mellah (quartier juif),
 
la ville nouvelle, développée sous le protectorat français, sur le plateau au sud de fès el Jedid, où se trouvent les banques, cinémas, commerces modernes, hôtels..... 


Fès ville impériale du Maroc
 
La promenade vers la ville moderne est aisée : Place atlas, et ci dessus la fontaine de la place Hamed el Mansour.

Fès ville impériale du Maroc

L'avenue Hassan II, est l'artère principale de Fès, avec ses voitures et ses publicités. L'avenue comporte 2 x 3 voies, séparées par un terre plein planté de palmiers.
 

Fès ville impériale du Maroc
Toujours l'avenue Hassan II. 


Le rayonnement international passé de Fès (sa médina) en fait l'une des capitales de la civilisation arabo-musulmane aux côtés de Damas, Bagdad, Cordoue et Grenade.


Le traité de protectorat français et espagnol est signé le 30 mai 1912 à Fès. 
  3 semaines après la signature, des émeutes éclatent dans la ville. 
Rabat est alors déclarée officiellement capitale du Maroc : celle- ci est plus éloignée des peuples berbères qui ont toujours contesté le pouvoir central. 

  Le tourisme est un important vecteur de développement avec 1 million de visiteurs annuels. Les moyens de transport se sont multipliés avec 2 gares ferroviaires, un aéroport international et des autoroutes reliant les principales villes du Maroc.  

Fès est jumelée avec Saint-Étienne depuis 2006.



 Fès el Bali, le souk des andalous


Fès el Bali est la plus grande médina (vieille ville) du monde, sans grand changement depuis le 12eme siècle, Fès el Bali est classée par l'UNESCO comme patrimoine de l'humanité.   

Fès a été fondée par Idris II en 809, selon les fassis, les habitants de Fès. Mais ce serait Moulay Idriss, le 1er, 789 qui en serait l'auteur à la place de l'actuel quartier des Andalous.  
  
156 000 habitants vivent dans la Médina de Fès.  
Fès el Bali est un labyrinthe de 9.500 rues et de près de mille impasses, C'est la plus belle des Médina du Maroc et de l'Afrique du nord.

Fès el Bali
Les hautes murailles des remparts de la médina el Bali sont imposantes. Elles sont percées de trous pour permettre à l'humidité de s'évacuer lors des pluies importantes. 

Fès el Bali souk des potiers
Le souk des potiers est toujours très actif. 

Fès el Bali potiers
Les poteries sont toutes décorées à la main, le fameux bleu de Fès est le plus représentatif.

Le souk des Andalous


Fès - souk des andalous
Le souk des Andalous était séparé du souk el bali par des hautes murailles et l'oued fès. Les andalous sont les descendants des 800 familles musulmanes chassées de Cordoue et qui s'installèrent ici, sur la rive droite de l'oued Fès. 
Ici l'entrée de la mosquée des Andalous. 

Le quartier des Kairouanais tire son nom des 200 familles chassées de kairouan (Tunisie) après une émeute. Chaque quartier avait son propre rempart, sa 
mosquée et ses bain

s. Fès - Souk des andalous
C'est un vrai plaisir que de se fondre dans les ruelles animées du souk des andalous avec ses échoppes et sa restauration rapide typique du Maroc. 

Fès - Souk des andalous
Porte ouvragée de la mosquée. 

Fès - Souk des andalous
Aujourd'hui est le jour de naissance du prophète, la plupart des artisans prennent 10 jours de congés et les boutiques sont fermées. L'avantage est que la visite est plus rapide et on peut mieux voir l'architecture des lieux.
 
Fès - Souk des andalous
Les canalisations sont au centre des ruelles étroites de la médina.
 

Fès - Souk des andalous
Place Es Seffarine, ou place des dinantiers, surprend quelque peu par sa taille 
dans cette médina

  Fès - Souk des andalous

Les boutiques des dinantiers du quartier exposent leurs objets recouverts de plastique pour les protéger de la poussière et de la pluie.

 la zaouïa de Moulay Idriss II à Fès


La Zaouïa est un mausolée, le tombeau du fondateur de Fès : Moulay Idriss II est dans ce sanctuaire. 

Fès el Bali
La Zaouïa se trouve en plein coeur de la Médina el Bali de Fès. 

Fès - Zaouia d'Idriss  Moulay
La Zaouïa de Moulay Idriss II est le lieu saint de Fès, il est réservé aux musulmans. 
L'interdiction de l'accès aux sites religieux aux non musulmans date de 1914 par une loi édictée par le maréchal Lyautey. Auparavant, les sites étaient ouverts à l'ensemble des croyants, mais le comportement des soldats qui y venaient en bottes crottées ont fini par amener une restriction. 

- Zaouia d'Idriss  Moulay
L'entrée du mausolée est encombré. Les mosaïques aux murs et au plafond sont splendides.
 
- Zaouia d'Idriss  Moulay
La partie sacrée de la Zaouïa, réservées aux musulmans. 

- Zaouia d'Idriss  Moulay
Dans la ruelle qui mène à la Zaouïa, des vendeurs proposent des pâtisseries et de friandises. 


- Zaouia d'Idriss  Moulay
Porte d'accès à la ruelle où se trouve la zaouïa Moulay Idriss II.

 fondouk en Nejarine à Fès


La place En Nejarine est un ilot de calme au milieu de Fès el Bali, Le souk En Nejarine est le souk des menuisiers et des ébénistes : on y travaille le bois.
Le musée Nejarîn conserve les Arts et Métiers du bois, il est installé dans un superbe Fondouk (maison d'hôtes) datant du 18 eme siècle et récemment restauré. 

Fès - Fondouk en Nejarine
La fontaine En Nejarine est située sur la place du même nom. Sa décoration toute en faïence émaillée est protégée par un auvent en bois sculpté et mérite qu'on s'y attarde un peu. 

Fès - Fondouk en Nejarine
Les anciennes pièces du caravansérail, sur 3 niveaux, sont toutes autour du hall central éclairé par un plafond de verre. 

Fès - Fondouk en Nejarine
Chaque pièce renferme des objets manufacturés ou des outils servant à travailler le bois. 

Fès - Fondouk en Nejarine
Les balcons de chaque étage sont en bois de cèdre de l'Atlas magnifiquement sculpté. 

Fès - Fondouk en Nejarine
Instruments de musique traditionnels. 

Médina de Fès
Les souks à l'extérieur et les échoppes de fruits et légumes, ont des toits en bois. 

Médina de Fès
Les échoppes sont minuscules à peine 2 mètres de large sur 3 de profondeur.
 
Médina de Fès
marchand d'herbes aromatiques. 

aux merveilles du Tapis - Fès
Un fondouk repris par un marchand de tapis : 'Aux merveilles du tapis" .C'est à Fès qu'on trouve les plus beaux tapis du Maroc, notamment les tapis berbères. 

aux merveilles du Tapis - Fès

On déguste un thé à la menthe tout en admirant les tapis. L'expédition vers la France ne pose pas de problème et les cartes bancaires internationales sont acceptées.  

la mosquée Karaouiyine à Fès



Fatima El Fihria originaire de Kairouan, Tunisie, fonda une université à Fès en 862. C'est la plus ancienne université du monde arabe islamique. 300 étudiants pouvaient y loger. Au fil du temps elle s'est enrichie et renferme  30.000 volumes, dont 10 000 manuscrits. La mosquée - université est l'une des plus  fameuse du monde arabe. 
200 familles fuyant les persécutions de Kairouan  s'installent sur l'autre berge de l'oued Fès. 

mosquée Karaouiyne à Fès
La mosquée universitaire «Quaraouiyine» était à l'époque l'un des centres spirituels et culturels les plus importants  de tout le monde islamique, et au delà. C'est vraisemblablement la plus ancienne université au monde.


mosquée Karaouiyne à Fès
L'architecture de la Quaraouiyine est représentative du style arabo-andalou.
 
mosquée Karaouiyne à Fès
La mosquée Karaouiyine est l'emblème de la ville de Fès. Les enseignements sont maintenant repris par le ministère de l'éducation et ont lieu à l'extérieur de la médina, dans les universités de Rabat, Marrakech et Tétouan qui en dépendent. 

 le quartier des tanneurs de Fès


Souk des tanneurs à Fès
Le quartier des tanneurs à Fès, ou Chouara regorge de boutiques proposant des articles en cuir, le plus souvent de très bonne qualité. 


la rivière de fès

Le quartier des tanneurs est situé au coeur de la médina de Fès el bali, le long de l'oued Fès canalisé. Le traitement des peaux nécessite beaucoup d'eau.
 
Souk des tanneurs à Fès
Les bassins de tannage et de colorations des peaux sont serrés les uns aux autres. Nous avons de la chance : il ne fait pas trop chaud et une légère brise dissipe les effluves malodorantes. Les tanneries sont établies ici depuis le moyen âge.  C'est un des endroits les plus spectaculaires de la médina.
 
Souk des tanneurs à Fès
La boutique où nous sommes surplombe la médina et on aperçoit au loin la ville nouvelle de Fès. 

Souk des tanneurs à Fès
Si vous désirez des babouches de qualité, c'est ici que vous les trouverez, également des sacs, ceintures, vestes et blousons. Néanmoins pour des cuirs excellents et très fins et bien travaillés, il faut y mettre le prix. 

Fès : porte el Djelloud,  
Bab Bou Jeloud



Fès Bab Bou Jeloud
Les immenses et imposants remparts  entourent Fès EL Bali. Ils ont percés par des portes dont quelques unes sont magnifiques. 

 
Fès Bab Bou Jeloud

Bab Bou Jeloud (bab signifie porte), la porte bleue, s’ouvre sur Fès el-Bali. Elle a été construite au 12eme siècle, et restaurée vers 1913. Bab Bou Jelloud (on prononce Djelloud) est en émail bleu (couleur de Fès) du côté extérieur et en émail vert (couleur de l’Islam) vers l' intérieur de la médina. . 

 Fès Palais Tariana


  
Fès Palais Tariana
les ruelles de la Médina de Fès recèlent des trésors ! La tradition veut qu'on reste sobre à l'extérieur, la beauté reste cachée. Il faut avancer parmi les ruelles sombres et étroites pour accéder à d'anciens palais, dont certains sont restaurés et aménagés, en hôtel, riad, ou comme ici en restaurant. 

Fès Palais Tariana
Les colonnes sont toutes décorées avec finesse. 

Fès Palais Tariana
 Du couscous, marocain, superbe et raffiné, tout en étant copieux 
avec des piments. 

la Médersa Bou Inania de Fès


La médersa, de madrassa qui signifie école, Bou Inania est une université islamique. Le sultan Mérinide Abou Inane la fit construire en 1350. 


la Médersa Bou Inania de Fès
La médersa est un des édifices des villes musulmanes Centres d'Enseignement des Sciences Islamiques. 

Ici la cour centrale, avec marbre, onyx, bois et plâtres sculptés ornent les murs et les sols, ainsi que les portes et fenêtres. 
Les étages supérieurs comportent les chambres des étudiants. 

La médersa Bou Inania est la seule de la ville comportant un minaret. Elle était aussi bien une école qu'une mosquée du vendredi. 
Cette école est ouverte aux visiteurs non-musulmans.
C'est la dernière bâtie et la plus importante par ses dimensions des médersas de Fès. 

la Médersa Bou Inania de Fès
Intérieur de la médersa, la salle réservée à la prière, avec le mirab finement décoré et les vitraux, dénotent une recherche artistique approfondie. 

la Médersa Bou Inania de Fès
La fontaine aux ablutions, et les portails ouvragés d'origine hispano-mauresque. 


médina de Fès
Les boutiques tout autour de la médersa permettaient son financement.


Fès el Djedid



 
Les Mérénides succèdent aux Almohades, ils continuent à construire des murailles, mais firent de Fès la capitale de leur royaume, car plus proche de leur origines des hauts plateaux. 
En 1276, il créèrent la nouvelle ville El Medinet El-Beida (la ville blanche), avec remparts, palais et jardins. On la connaît sous le nom de Fès Djedid (la nouvelle Fès). 

Le principal attrait de Fès El Jedid est l'ancien Mellah, et l'ancien palais Royal Dar el Makhzen. 

borj nord  Fès
 
 Du Borj Sud, qu'on accède à partir de la porte El Jedid : Bab el Jedid, on a une belle vue sur la Fès.  Le sultan Sâadien Ahmed al-Mansour,  installé à Marrakech, craignait de perdre le contrôle de Fès et fit construire les 2 remparts et forts au 16eme siècle. 

borj nord  Fès

Le Borj nord date de 1586, époque des Sâadiens, il est situé au Nord de Fès el Bali. En 1963 fut créé dans son enceinte le musée d'armes, qui 
regroupe des collections d'armes blanches et à feu datant de la préhistoire jusqu'à nos jours.  

Fès

La place de la résistance de Fès marque la frontière entre Fès El Djedid et la ville nouvelle de Fès. C'est là que se trouve le restaurant Mac Donald.

Dar el Makhzen,
palais royal de Fès - Maroc


  La place des Alaouites donne sur le palais royal de Dar el-Makhzen, orné par d'immenses portes ciselées dans le cuivre, réalisées par un artisan local vers 1970.

Dar el Makhsen Fes
La place des Alaouites est assez austère, et la façade du Dar el Makhzen est la seule chose qu'on peut voir de cet immense domaine de 80 hectares. A l'intérieur se trouvent des palais, places d'armes, une mosquée, une médersa fondée en 1320 par les mérinides. 
Le palais, peu utilisé de nos jours doit être ouvert aux touristes, un jour...


Le Mellah de Fès el Jedid 


Vers 1250, la population juive de Fès, qui habitait près du palais a été forcée de partir. Le Mellah (quartier juif) s'est formé dans l'ancienne kasbah des archers syriens. 

Fes Mellah
La rue Bou-Khessissat, à droite de palais royal a une architecture les plus harmonieuses du Mellah. 
Les juifs de Fès, spécialistes de l'orfèvrerie ont tous émigré. 
Des familles musulmanes habitent maintenant le Mellah. 

Mellah de Fès
Les maisons comportent systématiquement un commerce au rez de chaussé et des grands balcons aux étages supérieurs, typiques des constructions juives ouvertes vers l'extérieur, ce qu'on ne verra jamais dans une médina. 
On peut toujours voir les  traces des anciens habitants du quartier : la maison du Grand Rabbin, la synagogue Danan ... 
Les ruelles très étroites du Mellah ne laissent pas passer le soleil, les petons ont parfois du mal à se croiser et il est pratiquement impossible d'y faire des photos.